WH Smith lance un avertissement sur ses bénéfices

Début d'année cauchemardesque pour le libraire britannique WH Smith. Le groupe, qui distribue journaux et livres dans tout le Royaume-Uni, a annoncé vendredi dans un communiqué que ses résultats pour son exercice 2003/2004 (clos fin août) seront "inférieurs aux attentes". En cause : une période de Noël moins positive que prévue et des pressions sur les marges plus fortes. Depuis plusieurs séances, l'action WH Smith était malmenée. Mercredi, le titre avait ainsi perdu 4,48% sur des rumeurs de "profit warning". Selon le groupe, sur les 17 semaines précédant le 27 décembre, les ventes sont restées stables et la marge brute a reculé de 2 points. Du coup, le groupe a prévenu qu'il passerait une charge exceptionnelle dans ses comptes annuels pour tenir compte de la dépréciation de ses stocks. Le groupe est, en fait, victime de la forte concurrence des supermarchés dans le secteur des CD et DVD. "Cela reflète les conditions difficiles du marché britannique et le fait que nous n'avons pas fait le nécessaire pour surmonter ces difficultés", a analysé amèrement la directrice générale de WH Smith Kate Swann. Cette dernière a en tout cas décidé de reprendre les affaires en main puisqu'elle a annoncé, dans la foulée, la "démission" du responsable de la filiale britannique de distribution dont elle s'occupera désormais directement. A noter également que le groupe, qui emploie 31.000 personnes, n'a pas exclu des suppressions d'emplois pour faire face à la crise.La tourmente qui s'empare du groupe confirme donc les rumeurs qui couraient sur les marchés. Le titre s'écroule donc. En clôture, il abandonnait 11,07% à Londres.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.