Nouvelle inculpation dans l'affaire Enron

Les têtes vont tomber les unes après les autres. Après l'inculpation de l'ancien directeur financier Andrew Fastow, c'est au tour de l'ex-numéro deux Jeffrey Skilling d'Enron de faire l'objet de plusieurs chefs d'accusation. Le quinquagénaire, qui plaide non coupable, s'est rendu de lui-même au FBI mardi et a été amené, menottes aux poignets, à la cour fédérale d'Houston. Le montant de la caution à été fixé à 5 millions de dollars. L'inculpation mettant en cause Jeffrey Skilling comprend également de nouvelles charges contre Rick Causey, l'ancien directeur comptable du groupe. Ce dernier a plaidé non coupable à six chefs d'accusation le mois dernier. "Entre fin 1999 et fin 2001, les prévenus, Jeffrey K. Skilling et Richard A. Causey et leurs complices se sont engagés dans une vaste conspiration visant à tromper les investisseurs publics, la SEC, les agences de notations et d'autres à propos des performances d'Enron", spécifie le document d'inculpation descellé mercredi. Et de pointer la vente de "centaines de millions de dollars de titres Enron au prix artificiellement gonflé", qui aurait permis à Jeff Skilling d'engranger un bénéfice de 89 millions de dollars entre 1998 et 2001. De son côté, Richard Causey aurait gagné 5 millions de dollars. Si les faits sont avérés, Jeff Skilling risque 325 ans de prison et 80 millions de dollars d'amende selon les procureurs. L'ex-numéro 2 est maintenant le plus haut dirigeant d'Enron a faire l'objet de poursuites de la part de la justice américaine. L'ancien président, Ken Lay, n'a toujours pas été inculpé mais est pour l'instant sous le coup d'une enquête. Le scandale Enron, le plus grand courtier en énergie des Etats-Unis, a éclaté fin 2001, au moment de la découverte de malversations de grande ampleur ayant eu pour but de masqer des milliards de dollars de dettes et de gonfler des profits du groupe. La société a essuyé une faillite retentissante au mois de décembre de la même année.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.