JCDecaux améliore ses marges

JCDecaux affiche son dynamisme. L'exercice 2003 du spécialiste de l'affichage et du mobilier urbain s'est soldé par des résultats meilleurs qu'attendu. Ainsi, l'Ebitda (proche de l'excédent brut d'exploitation) est ressorti en hausse de 2,9%, à 416,9 millions d'euros, alors que le consensus Reuters ne tablait que sur un chiffre moyen de 406 millions d'euros.Le groupe évoque notamment sa croissance interne (+1,3%). Mais avant tout, "l'analyse par activité montre que la croissance de l'Ebitda est due principalement à la performance et au levier opérationnel de l'activité mobilier urbain, qui représente 84% de l'Ebitda du groupe en 2003, ainsi qu'à l'amélioration de l'activité transports. Ces deux éléments ont compensé une légère érosion de l'Ebitda de l'activité affichage", précise le communiqué.Un peu plus bas dans le compte de résultat, le bénéfice d'exploitation suit naturellement la même tendance. Non pas de 220 millions comme le pronostiquaient les analystes, il s'est établi à 230,1 millions d'euros, en hausse de 9%. Ramené à un chiffre d'affaires en baisse de 2,2% (en données brutes), il signifie que la marge d'exploitation a fait un bond en avant, de 13,4% à 14,9%. "Nous sommes par ailleurs devenu le numéro deux mondial de la communication extérieure et surtout le groupe qui a les plus fortes marges du secteur", se félicite JCDecaux.Pour l'année qui vient de débuter, le constat de JCDecaux est plutôt optimiste: "la demande publicitaire reste soutenue aux Etats-Unis et en Asie-Pacifique et reprend progressivement en Europe". Reste que le groupe se montre tout de même assez prudent concernant ses propres prévisions. S'il anticipe une croissance interne du chiffre d'affaires "supérieure à celle réalisée en 2003" et qu'il espère "continuer d'améliorer sa rentabilité", il ne donne en revanche aucun chiffre.Cela n'entame toutefois pas la confiance du marché, bien au contraire. En fin de journée, l'action gagne 9,10%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.