Le marché parie sur un accord rapide à la fusion Air France-KLM

 |  | 324 mots
Lecture 2 min.
A la veille de l'annonce que doit faire Bruxelles à propos de la fusion Air France-KLM, les marchés semblent confiants. Il suffit pour en avoir un aperçu de regarder les cours de Bourse des deux groupes ce mardi. Pendant que l'action Air France gagne 7,23%, celle de KLM avance de 7,04%."Le marché spécule sur un feu vert de Bruxelles et ensuite sur un feu vert des autorités américaines", a indiqué un courtier à l'AFP. L'affaire pourrait donc être conclue plus vite que prévu. La Commission a en effet jusqu'à mercredi pour autoriser la fusion ou bien décider d'ouvrir une enquête approfondie. Or, si une source proche du dossier contactée par Reuters a précisé que jusqu'ici la Commission n'avait pas été satisfaite du projet initial, il semble désormais que l'on s'achemine vers un accord de dernière minute. Un précieux gain de temps puisqu'une enquête approfondie s'ouvre pour trois mois.En fait, Air France aurait décidé, d'après Reuters, de satisfaire aux dernières exigences de Bruxelles, qui concerneraient l'abandon de droits d'atterrissage et de décollage. Estimant lui aussi que la fusion devrait être autorisée dès demain, l'analyste de BNP Paribas Private Bank, Georges Skouvaklis, pense que "Air France est prêt à faire des concessions dans le but d'éviter une enquête approfondie".S'il est effectivement avalisé, le projet donnera naissance à la première compagnie mondiale en termes de chiffre d'affaires. Il entraînera aussi la privatisation mécanique d'Air France (voir ci-contre). L'opération devant se faire par échange de titres, la part de l'Etat français tombera en effet de 54% dans Air France à 44% dans la nouvelle structure. Cette participation devrait être par la suite ramenée à 20%. Enfin, l'alliance à deux pourrait rapidement devenir une alliance à trois. En septembre, peu après l'annonce de leur union, Air France et KLM ont signé un accord de "coopération étendue" avec Alitalia.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :