L'Oréal continue de gagner des parts de marché dans la cosmétique

L'Oréal continue à renforcer sa rentabilité. Le groupe de cosmétique a ainsi affiché pour 2003 un résultat net opérationnel (résultat net hors dépréciations, écarts d'acquisition et coût de restructuration) de 1,65 milliard d'euros, soit une hausse de 13,5% par rapport à 2002. Ce chiffre se situe dans la fourchette haute des attentes des analystes. En termes de bénéfice net par action (bnpa), la progression est la même : +13,5%, à 2,45 euros. On savait déjà depuis janvier que L'Oréal avait fortement subi sur ses ventes le contrecoup de la hausse de l'euro avec une baisse du chiffre d'affaires de 1,8% à 14,03 milliards d'euros. Une baisse due en grande partie aux taux de change puisque la croissance organique des ventes est de 7,1%. Selon le communiqué du groupe, L'Oréal affiche une croissance supérieure à celle du marché de la cosmétique et gagne un peu partout des parts de marché. Si l'on ajoute à cela la bonne maîtrise des coûts, on comprend pourquoi la marge opérationnelle de la branche cosmétique progresse de 120 points de base en 2003 pour s'établir à 13,9%. La hausse est d'ailleurs surtout sensible en Europe occidentale où les restructurations sont les plus avancées (+60 points de base à 14,8%). A noter également le bon dynamisme de la division dermatologie, dont la marge opérationnelle s'établit à 17,8%. Cette branche reste cependant encore modeste, puisque son résultat d'exploitation ne représente que 2,8% du total du groupe.L'Oréal a également peaufiné son bilan en 2003. En utilisant sa trésorerie pour rembourser ses dettes, le groupe dispose désormais d'un gearing (ratio dettes financières nettes sur fonds propres) négatif de 5,4%. Fin 2002, ce ratio était positif de 4,8%. Cette réduction drastique de l'endettement a évidemment conduit à réduire de près d'un tiers la charge financière du groupe. Lindsay Owen-Jones, le président de L'Oréal avait donc toutes les raisons d'être optimiste. "Nos performances, associées au fort potentiel du marché cosmétique confortent notre confiance dans notre modèle de développement", a-t-il affirmé. Malgré ces bons résultats, l'action recule en fin de séance de 1,23%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.