Microsoft proteste contre l'amende de Bruxelles

Microsoft n'aura pas tardé à réagir à la révélation de l'amende record que lui imposerait la Commission européenne et son commissaire à la Concurrence Mario Monti. Dans un communiqué, Horacio Guttierez, le conseiller général de l'entreprise pour l'Europe, a fait savoir que Microsoft "pense que c'est sans précédent et inapproprié pour la Commission d'imposer une amende sur les opérations américaines d'une entreprise lorsque celles-ci ont déjà été régulées par le gouvernement américain et leur conduite a été autorisée par le ministère de la Justice et les cours de justice américaines."Toujours selon l'un des porte-parole du géant américain, interrogé par l'AFP, cette décision est "certainement injustifiée parce que nous pensons que cela relève juste de l'incapacité à s'entendre sur un seul problème après que nous nous soyons mis d'accord en gros sur tous les autres". Le point d'achoppement porterait, toujours selon ce représentant de Microsoft, sur les futurs développements de Media Player, le logiciel de lecture des fichiers audio et vidéo que les fabricants de PC reçoivent en série avec Windows. La Commission désirerait au contraire que ce logiciel ne soit plus livré automatiquement avec Windows, ce qui laisserait un peu de latitude à ses concurrents. Enfin, la Commission reproche également à la société de Bill Gates le manque de compatibilité entre les produits Microsoft, logiciels et systèmes d'exploitation, et leurs concurrents.Avec une réserve de 53 milliards de dollars et des revenus de 8,6 milliards de dollars attendus pour le premier trimestre 2004, l'avenir financier de Microsoft ne sera certes en rien compromis par cette amende, aussi importante soit-elle. D'autant que selon les règles de la Commission, elle aurait pu s'élever jusqu'à 10% de son chiffre d'affaires annuel, soit 3,43 milliards de dollars. Ce qui fait dire à certains qu'elle ne s'avère finalement être "qu'un simple contravention pour Microsoft". En tout état de cause, le groupe informatique prévoit de faire appel de cette décision européenne, ce qui lui laisserait ainsi plusieurs années de répit.A l'ouverture de la Bourse à New-York, le cours de l'action Microsoft était quasiment stable à 24,63 dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.