Havas en perte record pour 2003, mais optimiste pour 2004

 |  | 244 mots
Annus horribilis pour Havas en 2003. Le groupe de publicité français a présenté jeudi une perte nette pour l'exercice 2003 de 396 millions d'euros. En 2002, Havas était parvenu à dégager un bénéfice net de 24 millions d'euros. L'ampleur des pertes d'Havas est plus importante que prévu par le consensus calculé par JCF, qui prévoyait une perte nette de 323 millions d'euros. Il est vrai que 2003 a été un véritable cauchemar, avec la progression de l'euro, un marché publicitaire en berne et des coûts de restructuration en hausse. Ainsi, le résultat exceptionnel du groupe s'élève à -226 millions d'euros, dont une grande partie est due aux charges de restructuration. Concernant l'évolution de ce plan, qui court jusqu'en 2005, Havas s'est contenté d'indiquer qu'il avait procédé à "un nombre de suppressions de postes plus important que prévu". Par ailleurs, sans donner de précisions chiffrées, Havas a indiqué que, notamment grâce aux premiers fruits de ce programme de restructuration, il comptait "renouer avec une dynamique de croissance" en 2004 afin de dégager une rentabilité "en forte amélioration". Déjà, il souligne que sa marge d'exploitation est en hausse au deuxième semestre 2003 par rapport au premier. Mais sur l'année 2003, cette marge est en recul de 3,3 points à 8,6%. En 2004, les réductions de coûts dégagées par les restructurations seraient de 126 millions d'euros. Le titre a profité des bonnes perspectives du groupe et a gagné 6,82% jeudi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :