Infineon profite de la reprise des semi-conducteurs

La reprise est enfin là. Infineon le confirme à nouveau en publiant son deuxième trimestre consécutif dans le vert, après plus de deux ans de pertes. Le bénéfice avant impôts et taxes (l'Ebit) de son premier trimestre (clos fin décembre) est ressorti à 70 millions d'euros, au dessus des 63 millions d'euros prévus par les analystes interrogés par Reuters. L'an passé, la perte était ressortie à 29 millions d'euros. "La crise la plus grave que nous ayons affronté dans le secteur des semi-conducteurs semble terminée", confirme le PDG Ulrich Schumacher dans un communiqué. Le groupe a poursuivi les efforts entrepris pour restaurer sa rentabilité dans la mesure où les ventes sont légèrement décevantes. Le chiffre d'affaires trimestriel a atteint 1,62 milliard d'euros, à peine en dessous des prévisions de marché, mais en baisse de 13% sur un an et de 8% par rapport au précédent trimestre. Infineon a souffert sur la période de la chute des prix et du dollar faible. Fait rassurant: les taux de change défavorables n'ont pas réussi à plonger le résultat dans le rouge comme ont pu le craindre certains. La division mémoires, qui pèse environ 40% de l'activité du groupe, poursuit sa progression. Son Ebit est ressorti à 57 millions d'euros, en nette hausse par rapport aux 31 millions d'euros de la période juillet-septembre.Le PDG est optimiste pour les trimestres à venir. "Etant donné la reprise du marché, nous nous attendons à une évolution positive de l'activité pour l'exercice en cours. Nous attendons pour tous les segments une croissance stable en 2004", a-t-il poursuivi. Infineon compte donc solder l'année l'exercice par un bénéfice tant au niveau opérationnel qu'en termes de résultat net.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.