Coup de balai chez Adecco

Première vague de départs chez Adecco. Le géant suisse du travail temporaire, qui a annoncé des "irrégularités comptables" lundi dernier, a indiqué vendredi matin que son directeur financier Felix Weber et que son directeur général chargé de l'Amérique du Nord, Julio Arrieta, avaient démissionné. Ils seront remplacés respectivement par Andres Cano, actuellement contrôleur financier, et par Philippe Marcel, président d'Adecco France. Il s'agit désormais donc de restaurer la confiance des marchés et de montrer la volonté de la société de redresser la barre. C'est sans doute également ainsi qu'il faut comprendre la nomination du président du conseil d'administration d'Adecco John Bowmer comme président-directeur général. D'autant que son premier acte concret en tant que dirigeant opérationnel a été de diligenter une enquête interne sur les problèmes comptables. Dans son communiqué, le conseil d'administration du groupe suisse s'est également voulu rassurant. Il a cependant admis que "certaines faiblesses dans le contrôle interne et dans les pratiques comptables des activités nord-américaines avaient été mises à jour". Parmi ses faiblesses, on notera des dysfonctionnements du système de sécurité informatique ou des "erreurs de facturations" qui "ont été résolus" ou "sont en passe de l'être". Et le groupe annonce prendre dès aujourd'hui des "mesures énergiques pour coopérer avec ses auditeurs, les autorités de régulation et les actionnaires en vue de mettre fin aux incertitudes actuelles".En conclusion, le conseil d'administration d'Adecco réaffirme sa confiance concernant le futur de l'entreprise". Reste à savoir si après les affaires Ahold et Enron et dans le contexte de l'affaire Parmalat, les marchés seront aussi optimistes. On en est loin, actuellement. Pour preuve, le titre reculait en clôture de 10,11%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.