Texas Instruments tiré par une demande vigoureuse

 |  | 423 mots
Lecture 2 min.
Succès des produits numériques grand public, perspectives prometteuses pour les nouvelles générations de combinés mobiles... Tout cela devrait profiter au fabricant de semi-conducteurs Texas Instruments. Lundi soir, à l'occasion de son point de mi-trimestre, le groupe de Dallas a en tout cas ajusté à la hausse ses prévisions d'activité et de résultats pour le premier trimestre.Concernant l'activité tout d'abord, le chiffre d'affaires est attendu entre 2,835 et 2,95 milliards de dollars. En ligne avec les pronostics du marché (2,85 milliards de dollars selon Reuters), cette estimation est un peu plus optimiste que celle de 2,72-2,95 milliards de dollars annoncée par le groupe en janvier. Et surtout, elle laisse espérer une progression par rapport au quatrième trimestre 2003, qui s'était soldé par des ventes de 2,77 milliards de dollars.Sans surprise, c'est la principale division du groupe (celle des semi-conducteurs) qui est à l'origine de cette retouche. C'est en effet de cette branche que provient l'amélioration: les prévisions de ventes sont passées de 2,4-2,6 milliards de dollars à 2,5-2,6 milliards. Texas Instruments s'est tout simplement dit porté par la "poursuite d'une forte demande".La rentabilité ne devrait pas être en reste. La prévision de bénéfice par action a elle aussi été ajustée. Il ne s'agit plus pour le groupe d'atteindre un BPA de 16 à 22 cents, mais de 19 à 22 cents. Là encore, le pronostic est conforme aux attentes de Wall Street. Seul bémol, il sera inférieur aux 29 cents par action dégagés au quatrième trimestre 2003. Mais le groupe précise que "la visibilité continue de s'améliorer pour le second semestre" et il convient de rappeler que le dernier trimestre a bénéficié d'éléments non-récurrents significatifs: 7 cents par action provenant de la vente de Micron Technology et 2 cents par action liés à un effet fiscal.D'une manière générale, le discours de Texas Instruments devrait donc être de nature à rassurer, d'autant qu'il n'est pas un cas isolé. Quelques minutes avant Texas Instruments, deux autres petites sociétés du secteur, TriQuint Semiconductor et Tessera Technologies, ont également relevé leurs objectifs. Reste que cela ne profite guère aux valeurs technologiques européennes ce mardi. Entre bonnes et mauvaises nouvelles, les investisseurs ont choisi. Ils ont plutôt les yeux tournés vers l'indice des semi-conducteurs de Philadelphie, ressorti en baisse de 3,76% la veille. Et mardi, à New York, l'action Texas Instruments est discutée. Après une ouverture positive, elle cède 2,29%, à 29,90 dollars, en milieu de journée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :