Craintes de reclassement et perspectives décevantes pèsent sur M6

Si elle est parvenue à débuter la séance en hausse, l'action M6 a rapidement inversé la tendance jusqu'à s'enfoncer dans le rouge. En fin d'après-midi, elle accuse même l'une des plus lourdes chutes du SRD, avec un repli de 4,46%."On parle d'un reclassement imminent", explique un intervenant joint par Reuters. Le directoire de M6 a en effet prévu de signer ce lundi l'avenant à sa convention, permettant à Suez de se désengager. Le groupe de services collectifs ne devrait donc conserver que 5% des 37% qu'il détient dans la chaîne (voir ci-contre). Comme l'indiquait La Tribune lundi matin, Crédit Agricole, BNP-Paribas et Rothschild reprendront 10% au maximum, tandis que les quelque 20% restants vont être mis sur le marché. Or, derrière le placement "à notre rythme" dont a parlé Suez, les opérateurs voient en fait une opération conclue rapidement. Et lorsqu'elle sera réalisé, le marché devra absorber pour plus de 700 millions d'euros de titres.Les investisseurs semblent donc prendre les devants, d'autant que les perspectives qu'a annoncées le groupe vendredi ne leur paraissent pas des plus réjouissantes. Présentant des résultats provisoires 2003 un peu en-deça des attentes (un bénéfice net en hausse de 18,5% à 131,6 millions d'euros), le groupe a annoncé qu'il comptait maintenir son résultat net au même niveau en 2004. Un chiffre décevant pour les analystes.Pourtant, l'augmentation du coût de la grille devrait être, à 5%, plus limitée que par le passé. Mais, dans le même temps, la chaîne ne voit ses revenus publicitaires progresser que de 4%. Enfin, elle invoque pour justifier cette prévision de bénéfice en demi-teinte, le développement de TPS sur le réseau ADSL et le rachat de Paris Première. En conséquence, comme le rappelle un analyste interrogé par Reuters, "le consensus va être massivement revu à la baisse car jusqu'à présent le marché tablait sur une hausse de 10 à 15% du résultat net en 2004".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.