Remontée surprise des ventes de GameCube

 |  | 351 mots
La saison de Noël a été si favorable au secteur du jeux vidéo que mêmes certains acteurs qui n'étaient pas attendus ont réussi à tirer leur épingle du jeu. Cela a été le cas de Nintendo, dont les ventes de GameCube n'avaient pourtant cessé de décevoir. Sur les mois de novembre et décembre, période cruciale des fêtes de fin d'année, le Japonais a vendu 70% de consoles de plus que l'an passé, un performance qui lui permet de confirmer son objectif de 6 millions de machines vendues sur l'exercice (clos fin mars). "Nintendo a quelque peu réussi son retour, ce qui est très important pour eux", assure un analyste de KBC à Reuters. A l'origine de cette performance: les drastiques baisses de prix menées par le groupe au Japon, en Europe et aux Etats-Unis en septembre dernier, avant les fêtes. A cette bonne nouvelle est venu s'ajouter celle apportée par Sony. Le créateur de la PS2 a certes vu ses ventes de consoles reculer de 8% à 7,83 millions d'unités sur la période, mais les analystes considèrent que ce niveau de baisse est inférieur à leurs attentes, compte tenu de l'âge de la PS2. En effet, la console fêtera ses quatre ans de commercialisation au printemps prochain. Quant aux ventes de jeux, elles ont atteint un record de 66 millions d'unités sur la période, et Sony a assuré que c'est l'industrie entière qui avait profité de la fin 2003.Troisième vendeur de console, Microsoft pourrait avoir fait un peu moins bien. Le leader mondial du logiciel n'a pas encore communiqué de chiffres. Mais, même si le patron de la division, Robbie Bach, a assuré à Reuters ces derniers jours que les ventes avaient été "solides", les analystes de KBC invitent à un peu plus de mesure. "La tendance de novembre était tellement pauvre que l'on a un peu trop rabaissé les prévisions. Finalement, les résultats sont bons, mais en gros, peut-être pas autant que l'on a pu l'espérer", précise cet analyste.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :