Sony provisionnera 1,15 milliard d'euros en 2004/2005

Après la publication de ses résultats, Sony a dévoilé le montant des provisions qu'il passera sur son prochain exercice entamé le 1er avril 2004. Pas moins de 150 milliards de yens (1,15 milliard d'euros) seront affectés au plan de restructuration dévoilé en octobre dernier. Face à la dégradation de sa rentabilité, le groupe avait en effet annoncé son intention de réduire ses effectifs de 13%, c'est-à-dire de supprimer pas moins de 20.000 emplois en trois ans. Ce plan, baptisé "Transorfmation 60" et d'un montant total d'environ 3,1 milliards de dollars, soit 2,5 milliards d'euros, a pour but de permettre au groupe d'atteindre une marge d'exploitation d'environ 10% à d'ici l'exercice 2006/2007 (qui débute le 1er avril 2006). L'an passé, la marge d'exploitation était de seulement 1,6%, hors activité financière. La provision de l'exercice prochain pourrait être couverte en partie par les économies prévues pour cette même année sur les coûts fixes, soit 80 milliards de yens. Le chiffre annoncé n'a pas surpris les analystes. Il a simplement confirmé que Sony était bien engagé dans la voie de la restructuration, et qu'il mènerait son plan tambour battant. Depuis octobre, le groupe d'électronique grand public n'a pas trainé. Il a déjà provisionné 53,6 milliards de yens et il aura passé d'ici la fin de son exercice 150 milliards de yens de charges de restructuration. En 2006/2007, il ne lui restera donc plus qu'à épurer 35 milliards de yens. En tout, le plan doit lui permettre d'économiser 2,6 milliards d'euros par an.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.