STMicroelectronics reste franco-italien

L'alliance franco-italienne se poursuit au sein de STMicroelectronics. Les trois actionnaires principaux du premier producteur de puces européen sont en effet parvenus à un "accord de principe" sur un nouveau pacte d'actionnaires. Ce pacte, dont les modalités n'ont pas été détaillées, sera valable quatre ans et prévoit le maintien d'une "gouvernance paritaire franco-italienne". Les trois actionnaires de référence du groupe franco-italien de droit néerlandais basé à Genève sont les Français Areva (à hauteur de 11%) et France Télécom (6,25%) ainsi que l'Italien Finmeccanica (17,25%). Les participations des trois groupes sont réparties au sein de ST Microelectronics Holding, actionnaire à 37,5% du groupe STMicro. La répartition égale dans cette holding rendait naturelle la gouvernance paritaire franco-italienne. Comme le communiqué prévoit un maintien de cette situation, il y a fort à parier que la situation actuelle perdure dans le nouveau pacte. Reste que, pour le moment, rien n'a été signé. Areva précise que tout pacte devra être soumis à l'approbation du conseil de surveillance de Finmeccanica. Mais STMicro peut être rassuré: il semble qu'aucun de ses actionnaires de référence ne souhaite sortir pour le moment. Il est vrai que, si le titre a perdu les deux tiers de sa valeur depuis son plus haut en février 2000, il est encore de 80% au-dessus de son niveau d'il y a cinq ans.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.