Monster lance un service payant pour les internautes en recherche d'emploi

Bien connu de tous les internautes en recherche d'emploi, le site Monster s'apprête à investir un nouveau créneau pas très exploité sur le Web, le "Networking". Le Networking, terme issu de network - le réseau -, c'est l'art de se créer un réseau de contacts utiles qui pourront servir à des fins professionnelles. Dans le cadre d'une recherche d'emploi par exemple. En effet, ce n'est un secret pour personne, aujourd'hui nombreux sont ceux qui accèdent à des postes via le bouche à oreille.C'est en tout cas en faisant ce constat que Monster a décidé de dupliquer l'expérience sur le Net. Bien sûr, le service, qui doit être lancé le mois prochain, ne sera pas gratuit. Monster a déterminé un prix de lancement comprenant 24,99 dollars de droits d'entrée et un abonnement mensuel de 2,99 dollars. Selon le principe de ce nouveau service, les internautes du site peuvent effectuer gratuitement des recherches par profession, lieu géographique ou type de scolarité suivie, mais doivent payer pour obtenir les informations nécessaires pour entrer en contact avec la personne qui les intéresse. Un modèle économique directement inspiré des sites de rencontres.Pour certains observateurs, Monster essaie ainsi de diversifier ses sources de revenus dans le but de compenser la perte de parts de marché dans le secteur, face notamment à CareerBuilder. En effet, selon l'institut de recherche Corzen, cité par Reuters, le site a terminé l'année 2003 avec un nombre supérieur d'annonces à celui de Monster. En décembre, CareerBuilder, détenu par le groupe de presse Knight Ridder, avait 44,1% de part de marché des annonces américaines publiées sur le Web par les 100 premières entreprises, contre 36,7% pour Monster. En lançant ce nouveau service, Monster essaierait aussi d'exploiter sa base d'internautes en recherche d'emploi, bien plus importante que celle de ses concurrents, CareerBuilder ou HotJobs, le site racheté par Yahoo!. D'autant qu'une étude maison révèle que la majorité des inscrits qui ont trouvé un emploi le doivent à un réseau de contacts. Monster espère qu'à la fois employeurs potentiels et internautes à la recherche d'un poste utiliseront le service et qu'une fois les personnes en poste, ces dernières continueront à utiliser le réseau pour entretenir des relations avec leurs pairs. Ce dernier point fait toutefois douter les observateurs, qui affirment, qu'une fois la recherche d'emploi terminée, les individus n'ont plus d'intérêt à rester actif dans un réseau. Le complément de revenus que pourrait offrir ce service devrait, aux yeux de beaucoup, rester marginal.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.