Swiss Re renoue avec les bénéfices

 |  | 241 mots
Lecture 1 min.
Tremblement de terre en Iran, canicule en Europe, innondations en Chine, incendies en Californie... l'année 2003 a connu son lot de catastrophes, à la fois meurtrières et coûteuses économiquement. Dans ce contexte, certes moins défavorable que celui de 2001 marqué par les attentats du 11 septembre, Swiss Re est parvenu à renouer avec les bénéfices. Le deuxième réassureur mondial, derrière Munich Re, a dégagé en 2003 un résultat net de 1,7 milliard de francs suisses, soit 1,13 milliard d'euros, après une perte de 91 millions de francs suisses en 2002. Ce résultat est supérieur aux attentes des analystes qui tablaient sur un bénéfice net de 1,54 millard de francs suisses.Dans l'ensemble, les primes acquises ont affiché une hausse de 6% à 30,7 milliards de francs suisses. A taux de change constant, la progression est même de 16%. Preuve que l'environnement a été plus favorable, le ratio combiné, qui mesure les demandes d'indemnisation et les charges en proportion des primes encaissées, s'est amélioré de six points, revenant à 98,4%. Pour ce qui est de l'année en cours, Swiss Re se veut optimiste. Le groupe, qui a déjà par le passé affirmé vouloir amener en 2004 son ratio combiné à 97%, souligne "que les fondamentaux continuent d'être attrayants et la demande reste soutenue". Swiss Re avait indiqué mi-février maintenir son objectif d'une croissance de 7 à 8% des primes sur la période 2003-2005.Jeudi en clôture, l'action gagne 6,69%, à 89,25 francs suisses.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :