UBS enregistre le meilleur trimestre de son histoire

 |  | 342 mots
Lecture 2 min.
UBS n'en finit plus de surprendre. Après le deuxième meilleur résultat annuel de son histoire en 2003 avec un bénéfice de 6,38 milliards de francs suisses (4,1 milliards d'euros) largement supérieur aux attentes des analystes, la banque suisse a annoncé pour le premier trimestre 2004 "la meilleure performance trimestrielle jamais enregistrée": un bénéfice de 2,42 milliards de francs suisses. Les analystes tablaient plutôt sur un bénéfice aux alentours de 1,9 milliard de francs. Au cours du premier trimestre 2003, celui-ci s'élevait à 1,2 milliard de francs. Le résultat opérationnel avant impôts et intérêts minoritaires s'élève de son côté à 3,09 milliards de francs suisses, soit une progression de 94% en un an, et le total des produits de la banque à 10,29 milliards de francs (+33%). Le rendement annualisé des fonds propres est de 29,2%, contre 13,2% au premier trimestre 2003, et le résultat par action progresse de 114%. Les coûts ont enfin progressé bien plus faiblement que ne l'attendait l'entreprise (+17%).Enfin, le numéro un mondial de la gestion de fortune enregistre un afflux net de nouveaux fonds sous gestion de 35 milliards de francs suisses, dont un montant record de 19 milliards de francs en provenance des clients fortunés du monde entier. Pour bien saisir l'importance de ce résultat trimestriel, il faut rappeler que l'afflux net d'argent frais dans la gestion de fortune sur l'ensemble de l'année 2003 avait totalisé près de 51 milliards de francs.La direction d'UBS prévient néanmoins que la progression de ses résultats ne devrait pas se maintenir à un tel rythme. La banque a en effet profité d'effets ponctuels, comme la hausse des marchés qui a poussé les investisseurs à vendre plus d'actions, engendrant une progression de ses revenus sur les transactions financières. Ceux-ci dépassent pour la première fois depuis 2001 les 5 milliards de francs, et réalisent à eux seuls près de la moitié des revenus de la banque.En fin d'après-midi à la Bourse de Zurich, le cours d'UBS était en baisse de 0,21% à 93,50 francs suisses.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :