Nexans séduit lors de son assemblée générale

 |  | 292 mots
Lecture 1 min.
Objectifs confirmés: telle a été la tonalité lors de l'assemblée générale mixte de Nexans qui s'est tenue jeudi. Poursuivant sur sa lancée de l'année 2003, qui lui a permis de sortir du rouge (voir ci-contre), le fabricant de câbles a confirmé que son chiffre d'affaires du premier semestre 2004 progresserait de 4 à 5% à données constantes.Pas de mauvaise surprise non plus du côté des résultats. Comme prévu, la marge opérationnelle devrait ressortir à 2,6%, contre 1,9% un an plus tôt. Seule ombre au tableau: la "forte progression du prix du cuivre", ainsi que Nexans l'avait déjà annoncé, alourdira son endettement "de 70 à 100 millions d'euros" par rapport au 30 juin 2003. Et "la génération de trésorerie sur l'année entière dépendra de la capacité du cours de ce métal à retrouver les niveaux voisins du cours du dernier trimestre 2003", avertit un communiqué.Cela n'entame toutefois pas l'optimisme des spécialistes du secteur. Car pour Aurel-Leven, il y a bien une "accélération de la croissance", qui a conduit le bureau d'études à revoir à la hausse ses prévisions pour 2004 et 2005. En termes de marge opérationnelle, Aurel-Leven attend désormais 3,6% en 2004 et 3,9% en 2005, contre des prévisions précédentes de 3,3% et 3,6%. Un véritable décollage par rapport aux années précédentes, la marge n'ayant atteint que 1,2% en 2002 et 1,4% en 2003.Considérant, la récente sous-performance du titre (-15% par rapport au SBF 120 depuis trois mois) et les multiples de valorisation devenus attractifs, Aurel-Leven est même allé jusqu'à revoir sa recommandation, désormais positive. Le marché semble du même avis. Avec un gain de 4,44%, à 28,20 euros, vendredi soir, le titre termine parmi les valeurs de tête du SRD.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :