Bons résultats pour Euronext au premier trimestre

 |  | 261 mots
Lecture 1 min.
Une progression plus forte qu'attendu: la Bourse paneuropéenne Euronext a annoncé jeudi un bénéfice net en hausse de 26% sur un an, à 42,2 millions d'euros, et un Ebita (résultat d'exploitation) en hausse de 23%, à 82,4 millions d'euros. Le consensus des analystes tablait sur une progression de 24% du résultat net, et sur un Ebita de 73,5 millions d'euros seulement. Mais la société de marché, qui regroupe les Bourses d'Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne et Paris et le marché dérivé Liffe de Londres, ne revoit pas à la hausse ses prévisions pour cette année. Elle maintient son objectif de chiffre d'affaires 2004 à 880 millions d'euros, et vise toujours une marge opérationnelle (avant amortissement des écarts d'acquisition) à 27%.La semaine dernière, Euronext avait déjà fait part d'une forte hausse de son activité au premier trimestre, avec un chiffre d'affaires de 236,7 millions d'euros (+10,5% sur un an). C'est le chiffre d'affaires sur produits dérivés qui a connu la plus forte hausse: 17%. Les autres activités ont toutes connu une forte croissance, à l'exception de la négociation sur actions et des ventes de données de marché. Pour concurrencer le London Stock Exchange (LSE), Euronext vient de se lancer dans une bataille tarifaire. Depuis lundi, les commissions sur les valeurs hollandaises - où les deux sociétés se concurrencent depuis peu - ont connu des baisses allant de 5 à 50%, en fonction des types d'ordres. Cette politique, si elle devait s'étendre aux autres places européennes, pourrait affaiblir les marges d'Euronext.Jeudi en fin d'après-midi, le titre Euronext cotait 23,57 euros, en hausse de 0,51%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :