Philip Green offre 9 milliards de livres pour Marks & Spencer

 |  | 306 mots
Lecture 1 min.
Philip Green avance ses pions. Une semaine après avoir laissé entendre qu'il s'intéressait à Marks & Spencer, le milliardaire britannique a présenté jeudi un projet d'offre d'achat plus détaillé. Il s'est dit prêt à débourser 9 milliards de livres (13,5 milliards d'euros) pour le groupe de distribution, via une offre combinée. Il verserait ainsi entre 290 et 310 pence par action Marks & Spencer, auxquels s'ajouterait une participation de 25% dans une nouvelle entité cotée. Philip Green dit avoir d'ores et déjà réuni les 9 milliards de livres de financement, incluant 1,05 milliard provenant de sa fortune personnelle.En mettant la main sur Marks & Spencer (qu'il avait déjà tenté sans succès de racheter en 1999), le Britannique pourrait selon certains "mettre une perle à sa couronne" (voir ci-contre). Il réunirait en effet sous sa coupe Marks & Spencer (11% du marché britannique de l'habillement) et Arcadia (10% du marché, avec notamment Topshop).Mais avant d'en arriver là, plusieurs conditions seront à satisfaire. Philip Green souhaite obtenir des renseignements d'ordre financier concernant Marks & Spencer, dont les derniers chiffres commerciaux et les engagements du groupe en matière de retraite. De surcroît, il souligne que toute offre sera conditionnée à la recommandation du conseil d'administration de Marks & Spencer.Cette dernière condition s'est vite transformée en obstacle. Car, même si Marks & Spencer a connu des turbulences qui ont contraint le groupe à mettre en place un plan de relance, le distributeur a rejeté l'offre dans l'après-midi, arguant qu'elle "sous-évalue nettement le groupe". Pour nombre d'observateurs, un prix de 10 milliards de livres aurait été plus conforme à la valeur de Marks & Spencer. La réaction de la Bourse est aussi à la déception. Après avoir flambé de 25% depuis les premières déclarations d'intention, le titre cède 2,77% à 355,88 pence, jeudi soir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :