Nintendo victime de la faiblesse du dollar face au yen

 |   |  416  mots
Nintendo a largement réduit ses prévisions de profit net en raison de la faiblesse historique de la monnaie américaine face au yen : l'entreprise détient d'importants actifs libellés en dollars. Alors que des bénéfices nets de 54 milliards de yens (42 millions d'euros) étaient attendus pour l'année financière japonaise qui s'est achevée hier, ceux-ci ne devraient s'élever finalement qu'à 33 milliards de yens. Soit une baisse de 51% par rapport aux gains de l'année 2002/2003, qui étaient de 67,3 milliards de yens. Néanmoins, cela représente une importante remontée après les 2,9 milliards de yens de pertes enregistrée durant le premier semestre.Les pertes de Nintendo dues aux fluctuations de changes atteignent un record de 68 milliards de yen, supérieur de 30 milliards de yens aux prévisions initiales. La compagnie ne devrait cependant pas changer sa politique de garder ses fonds en dollars. "Durant les cinq dernières années, ce choix nous a permis de gagner plus de 35 milliards de yens," a en effet assuré Yoshihiro Mori, son directeur général.Ce dernier a estimé les profits de l'année 2004/2005 à 110 milliards de yens, avec un taux de change dollar/yen de 105 yens. "Il y a beaucoup de place pour une augmentation de nos revenus lorsque vous considérez que nous allons lancer un nouveau produit portable, dont le nom de code est "Nintendo DS" en fin d'année." Nintendo DS sera une console vidéo portable à deux écrans. Yoshihiro Mori a également réduit les objectifs de ventes de la GameCube et de la GameBoy Advance à 5 et 18 millions d'exemplaires, contre les 6 et 20 millions annoncés en janvier.Cette nouvelle intervient dans une période assez agitée dans le secteur du jeu vidéo. Fin février, Sony a reporté la sortie américaine de sa console PSP, qui conjuguera les fonctions de console de jeux, de lecture de fichiers mp3 pour la musique et de lecture de vidéo. Prévue à la fin de l'année 2004, elle a été reportée à après mars 2005. Ces derniers jours, Microsoft a de son côté baissé le prix de sa console Xbox de 179,99 dollars à 149,99 dollars et réduit le prix de plusieurs de ses jeux vidéo. Le groupe américain a également annoncé qu'il ne sortira pas de nouvelle version de plusieurs de ces jeux, initialement prévues pour sortir à un rythme annuel. Autant de nouvelles qui montrent la féroce concurrence qui agite le secteur.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :