Alstom : Bruxelles remet la pression sur Paris

La Commission européenne ne semble pas décidée à faire une fleur au gouvernement français sur le dossier Alstom. Dans un communiqué publié lundi matin, l'exécutif européen a fait savoir qu'il demandait à nouveau des "engagements clairs" à la France sur les partenariats industriels à conclure sur certaines activités d'Alstom. L'affirmation de ces engagements est considérée par Bruxelles comme un préalable essentiel à l'octroi d'un feu vert au plan de sauvetage du groupe industriel français.Cette question des partenariats industriels a été discutée ce week-end entre Mario Monti, commissaire européen à la Concurrence, et Nicolas Sarkozy, le ministre français de l'Economie. Ce dernier, ne masquant d'ailleurs pas l'existence d'une divergence sur ce point entre Bruxelles et Paris, s'est néanmoins déclaré hier convaincu "qu'il y aura un accord parce qu'il faut un accord". Le locataire de Bercy n'a pas pour autant évoqué de date à laquelle un compromis pourrait être conclu. Le temps presse néanmoins car mercredi seront présentés devant la presse et les analystes financiers les résultats annuels d'Alstom.Sur les partenariats industriels futurs d'Alstom, Paris souhaiterait que les termes de l'accord restent volontairement assez vagues, avec un calendrier de quatre à cinq ans. Bruxelles, à l'inverse, voudrait que cette clause soit plus précise et spécifie qu'Alstom devra nouer des accords européens non étatiques. Cela reviendrait à exclure le groupe nucléaire public français Areva, tout en privilégiant l'allemand Siemens, qui fait pression pour obtenir un partenariat à moyen terme avec son concurrent français, et menace d'attaquer le futur accord devant la Cour européenne de justice s'il n'obtient pas satisfaction. En Bourse, le titre Alstom gagne en clôture 5,45%, à 1,16 euro.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.