Un nouveau patron pour Mitsubishi Motors

Mitsubishi Motors s'est trouvé un patron pour tenter de sortir de l'ornière. Yoishiro Okazaki, directeur du premier fabricant japonais de mécanique lourde Mitsubishi Heavy Industries Ltd. (MHI), qui avait déjà été nommé président du conseil d'administration du quatrième constructeur nippon, a été nommé président directeur général de Mitsubishi Motors Corp (MMC). Il succède ainsi à l'Allemand Rolf Eckrodt, dont la démission avait été annoncée en début de semaine.Ce sera donc à Yoishiro Okazaki qu'il reviendra de mener à bien le sauvetage du constructeur automobile japonais. Selon certaines sources citées par Reuters, le coût de ce sauvetage serait estimé à 2,3 milliards de dollars. La presse japonaise s'est également faite l'écho d'informations selon lesquelles le groupe en difficultés pourrait demander son appui à Toyota, premier constructeur automobile japonais. La direction de MMC a fait pour sa part savoir que la teneur du plan de sauvetage serait dévoilée d'ici la fin du mois de mai. En attendant, les actionnaires de MMC ont approuvé un amendement aux statuts constitutifs pour permettre à la société d'émettre 3,5 millions de nouvelles actions privilégiées sans droit de vote, afin de lever des fonds.MMC, frappé par une baisse de ses ventes aux Etats-Unis, doit faire face à lourd endettement et prévoit une perte annuelle de près de 600 millions d'euros sur l'exercice comptable en cours 2003-2004.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.