Le bon trimestre de SAP confirme la reprise de l'industrie des logiciels

Après deux années catastrophiques, le marché des logiciels applicatifs semble redémarrer. Après Siebel, numéro un de la relation client (CRM) la semaine dernière, c'est au tour de SAP, le numéro un mondial des progiciels de gestion (PGI), d'annoncer d'excellents résultats trimestriels. Le groupe, dont les résultats ont valeur de baromètre pour l'ensemble de l'industrie mondiale des logiciels, a vu son bénéfice net progresser de 23% sur un an à 229 millions d'euros et a réalisé une marge d'exploitation pro forma de 21,3% de janvier à fin mars, en hausse de 1,3 point sur un an.Le principal motif de satisfaction réside dans la performance des revenus des licences, qui reflète les ventes de nouveaux logiciels: ils ont progressé de 5% de 370 millions d'euros contre 352 millions au premier trimestre 2003. Bien qu'attendue, cette hausse des ventes de logiciels de SAP est la première lors d'un premier trimestre depuis 2001. "Nous avons enregistré un autre excellent trimestre de nos opérations aux Etats-Unis", se réjouit le président de SAP Henning Kagermann. Le groupe allemand a profité d'une forte reprise des investissements des entreprises américaines: les ventes de logiciels aux Etats-Unis ont progressé de 45% au premier trimestre. La situation européenne reste néanmoins morose : "La société a fait face à un environnement difficile en Europe", a annoncé SAP dans le communiqué. Sur son marché domestique, les ventes de logiciels ont ainsi reculé de 1% sur un an.Le groupe allemand espère des résultats tout aussi bons pour le reste de l'année. Il confirme sa prévision d'une augmentation de 10% des revenus des licences pour 2004, et l'augmentation de sa marge d'exploitation pro forma d'un point par rapport à 2003.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.