Les syndicats de la SNCM divisés face à la menace du dépôt de bilan

2 mn

Face à la menace du dépôt de bilan brandie par le conseil d'administration et le PDG de la SNCM en début de semaine, la riposte des syndicats est caractéristique de leur manque d'unité ces dernières années. D'un côté, FO et la CFE-CGC ont appelé lundi et mardi à la reprise du travail. "Nous avons appelé à une suspension du mouvement de grève afin d'enlever l'arme de la cessation de paiement des mains de ceux qui la tiennent", a déclaré mercredi à l'AFP le secrétaire général de la CFE-CGC Maurice Perrin. Le PDG de la compagnie maritime Bruno Vergobbi a précisé hier que la société risquait d'être mise en liquidation et 2.200 salariés licenciés si le travail n'avait pas repris avant vendredi soir.Majoritaire à la SNCM, la CGT a de son côté rejeté le plan de privatisation du gouvernement et invite à la poursuite de la grève. Le montage financier proposé prévoit que l'Etat conserve 25% du capital, les salariés obtenant 9%, le fonds d'investissement Butler Capital Partners 38% et la Connex 28%. Pour ce 23ème jour de grève aujourd'hui, le secrétaire général de la CGT Jean-Paul Israël a indiqué que les marins du syndicat tenteront "de faire le bilan de la situation notamment par rapport aux menaces de dépôt de bilan".Le secrétaire général de la CGT Bernard Thibault accuse de surcroît le gouvernement de délaisser la "solidarité nationale" maritime à l'égard de la Corse, selon un schéma qui "facilitera la vie à tous les indépendantistes".L'opposition ne mâche pas ses mots pour critiquer la situation. S'insurgeant contre "l'idéologie, l'amateurisme et la brutalité" dont fait preuve le gouvernement, Martine Aubry a dénoncé les projets de privatisation. Selon l'ancienne ministre socialiste du Travail, le gouvernement Villepin cherche ainsi "des recettes de poche" pour son budget. Elle avait recommandé pour la SNCM un capital public majoritaire - qu'il s'agisse de l'Etat ou la Caisse des dépôts et consignations -, et un partenaire économique qui ne serait pas "un partenaire financier".

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.