Le Medef joue la carte Laurence Parisot

 |  | 318 mots
Lecture 1 min.
Une femme à la tête du Medef ? Même si le vote effectué aujourd'hui lors du comité exécutif du Medef n'est qu'un simple avis, il devrait marquer les esprits à quelques semaines du résultat final de la course à la présidence du Medef.A l'issue de ce vote à un tour, Laurence Parisot est arrivée en tête du scrutin avec 21 voix sur 45, a annoncé Anne Valachs, secrétaire générale de l'organisation patronale. Elle devient ainsi de fait la favorite pour la succession d'Ernest-Antoine Seillière Ses concurrents sont loin derrière. Yvon Jacob et Hugues-Arnaud Meyer ont recueilli 8 voix chacun. De son côté, le tandem Francis Mer-Guillaume Sarkozy n'a enregistré que 7 votes favorables. A la suite de cette annonce, Laurence Parisot s'est déclarée "très contente de l'avis émis", précisant toutefois que "c'est le 5 juillet seulement que l'assemblée générale élira le nouveau président du Medef". La semaine dernière, la présidente de l'IFOP avait reçu le soutien du groupement des professions de services (GPS), qui rassemble l'ensemble des métiers de la banque, de l'assurance, des transports au sein de l'organisation patronale. A ce soutien institutionnel se sont ajoutés celui de François Pinault, ex-président du groupe de distribution et de luxe PPR, ainsi que celui du président de BNP Paribas, Michel Pébereau. De plus, Laurence Parisot peut également compter sur le soutien du PDG de Poweo, Charles Beigbeder, qui a annoncé dimanche son retrait de la course à la présidence, certain de ne pouvoir briguer la présidence du MedefDe leur côté, Yvon Jacob et Hugues-Arnaud Mayer peuvent respectivement compter sur l'aide de l'Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) - la première fédération du Medef - et sur le soutien de nombreuses délégations régionales de l'organisation patronale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :