José Manuel Barroso : "L'Europe doit se doter d'instruments sociaux"

1 mn

Pour le président de la Commission, le débat sur le budget "n'est plus simplement financier" mais de "l'ordre de la solidarité". Selon lui, la proposition britannique "n'est pas digne" des promesses faites aux nouveaux Etats membres. Dans l'interview accordée à La Tribune, José Manuel Durao Barroso explique que la Commission réfléchit à "donner plus de cohérence" à la politique européenne "monétaire, financière, et même budgétaire", en liaison avec la "politique économique globale". Une réflexion qui respecte l'indépendance de la Banque centrale européenne (BCE) même si, rappelle José Manuel Durao Barroso, "aucune institution n'a le statut de vache sacrée". Enfin, le président de la Commission plaide pour la création d'un fonds européen destiné à absorber les chocs sociaux. "Si l'on veut que l'Europe soit populaire, on doit se doter d'instrument sociaux", affirme-t-il en appelant "les forces politiques qui réclament plus de solidarité" à accepter un fonds "anti-chocs pour certains secteurs victimes de restructurations."L'interview complète du président de la Commission européenne est publiée dans La Tribune du jeudi 8 décembre.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.