Le chômage britannique progresse timidement en juillet

 |  | 192 mots
Lecture 1 min.
La santé de l'emploi britannique faiblit timidement en juillet. L'Office national des statistiques (ONS) a en effet enregistré 2.800 demandeurs d'emplois supplémentaires sur le marché du travail britannique au mois de juillet. Le nombre total de chômeurs atteint 866.000, son niveau le plus élevé depuis avril 2004.Le résultat est conforme aux attentes des économistes. Le taux de chômage de la Grande-Bretagne reste ainsi stable, au faible niveau de 2,8%. Une performance largement enviée par ses voisins européens.Une nuance est toutefois à apporter. Les méthodes de recensement des chômeurs diffèrent entre les pays de sorte que les comparaisons internationales doivent être réalisées avec prudence. Ainsi au sens du Bureau International du Travail (BIT), tel qu'il s'applique en France notamment, le nombre de chômeurs britanniques a en réalité augmenté de 27.000 personnes d'avril à juin et porte le total de demandeurs d'emploi à 1,423 millions.Dès lors, le taux de chômage britannique passe de 2,8% à 4,7%. Néanmoins, avec ce nouveau calcul, le taux de chômage britannique reste le plus bas du G8. Et ce, malgré une hausse du nombre de demandeurs d'emploi de 6,3% au premier semestre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :