L'Allemagne abaisse à 1,2% sa prévision de croissance 2006

 |   |  301  mots
Sans surprise, le gouvernement allemand s'est aligné sur la nouvelle estimation des six principaux instituts de conjoncture allemand et a abaissé aujourd'hui sa prévision de croissance du PIB pour 2006 à 1,2%, contre 1,6% précédemment. Et pour cause: la nouvelle prévision a été établie sur une hypothèse de prix du baril de pétrole de 60 dollars, contre 48 dollars auparavant. De quoi amputer la croissance allemande de 0,2 à 0,3 point de pourcentage pour 2005 et 2006."L'an prochain aussi, surtout dans la première moitié de l'année, la reprise conjoncturelle devrait se faire de façon contenue du fait de la hausse du prix du pétrole", a ajouté le ministère de l'Economie et du Travail dans son communiqué. Sans compter que le ralentissement de la croissance des exportations devrait s'ajouter à la situation difficile du marché du travail. "La consommation des ménages, notre talon d'Achille comme vous le savez, va rester faible cette année et l'an prochain", a indiqué le ministre Wolfgang Clement. Même si le chômage, qui touche quelque 11% de la population active, "va vraisemblablement diminuer un peu l'an prochain", en partie grâce aux réformes mises en place. Le gouvernement table ainsi sur une baisse de 125.000 du nombre de chômeurs en moyenne en 2006, à un peu moins de 4,7 millions - contre plus de 4,8 millions en moyenne cette année.Pour les économistes de Crédit Agricole, le redémarrage de l'investissement devrait permettre un redressement progressif de l'économie. "Les entreprises ont assaini leurs bilans et comprimé leur coûts, de sorte que leurs profits sont en nette progression; ces marges financières leur permettent de continuer à investir, notamment pour accroître les gains de productivité", estime Olivier Bizimana. Ce qui permet à l'économiste de Crédit Agricole d'envisager une croissance de 1,6% en Allemagne l'an prochain.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :