Les financiers allemands restent sur la réserve

 |   |  226  mots
Après un mois de septembre marqué par l'issue incertaine des élections législatives, les investisseurs allemands reprennent confiance, mais de façon bien plus modérée que prévu. L'indice Zew, qui mesure les attentes des analystes de marchés financiers pour l'Allemagne à six mois, a gagné 0,8 point à 39,4 points au mois d'octobre, alors que le consensus d'économistes recueilli par l'agence Bloomberg tablait sur une hausse à 42 points. Au mois de septembre, l'indicateur avait chuté de 11,4 points.Certes, l'amélioration de certains facteurs exogènes ont rassuré les investisseurs. Le prix du pétrole a quitté les sommets atteints après le passage des ouragans aux Etats-Unis. "De plus, l'accélération de la croissance économique mondiale amorcée cet été semble perdurer, comme l'a montré le rebond de l'indice ISM aux Etats-Unis, et la Zone Euro devrait profiter de cet élan", notent les économistes de Dresdner Kleinwort Wasserstein. Mais malgré son recul, le prix du pétrole n'en demeure pas moins campé sur de très hauts niveaux. Surtout, les contours de la ligne politique qui sera adoptée par la grande coalition CDU-SPD restent encore assez imprécis. Malgré cette déception, BNP Paribas souligne que l'indice Zew se trouve néanmoins 5 points au dessus de sa moyenne historique. "Ce niveau confirme notre perspective d'une croissance allemande à 1,2% en 2006", conclut Sylvain Broyer, chez Ixis-CIB.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :