Tony Blair devrait nommer aujourd'hui son nouveau gouvernement

 |   |  376  mots
Une victoire historique. Hier soir, le Parti Travailliste - le Labour - a obtenu la majorité absolue à la Chambre des Communes aux élections législatives. Selon les résultats quasi définitifs, les travaillistes ont obtenu 353 des 646 sièges, contre 196 pour les conservateurs. De leur côté, les libéraux-démocrates ont remporté 61 sièges. Les résultats définitifs seront connus dans la soirée après le dépouillement des votes en Irlande du Nord. Ce résultat permet à Tony Blair de rester à la tête du gouvernement de sa gracieuse Majesté pour la troisième fois consécutive, égalant la performance de la conservatrice Margaret Thatcher.Petit bémol, toutefois, ce résultat est plus serré que ne le laissait supposer les différents sondages d'opinion publiés avant les élections. En dépit des excellentes performances économiques du Royaume-Uni et de la spectaculaire baisse du taux de chômage (voir ci-contre). La faute certainement à l'engagement controversé de la Royal Army en Irak, contre l'avis d'une large majorité de la population britanique."J'ai écouté et appris et je me concentrerai sans relâche sur les priorités des Britanniques", a-t-il déclaré devant le 10 Downing Street, admettant que la guerre en Irak avait "divisé" les Britanniques. Assurant vouloir se "focaliser en priorité sur le maintien d'une économie forte", le chef du gouvernement britannique a aussi dit vouloir continuer à agir dans le domaine de la santé, "pas seulement par les investissements mais aussi par les réformes". Lors de la précédente élection organisée en 2001, le Labour avait emporté 413 sièges. Si les Travaillistes ont perdu 50 sièges, les Tories emmenés par Michael Howard en ont gagné une trentaine. Cette nette progression de la représentation conservatrice à la chambre des Communes est toutefois considérée comme un cuisant échec par Michael Howard qui a décidé de démissionner de ses fonctions à la tête du parti. Quant aux libéraux-démocrates, ils peuvent se féliciter de pouvoir compter sur une trentaine de sièges supplémentaires.Le nouveau gouvernement devrait être annoncé cet après-midi. Le ministre de l'Economie, l'emblématique Gordon Brown, et dauphin désigné de Tony Blair, devrait conserver son poste de chancelier de l'Echiquier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :