L'activité des services reste forte aux Etats-Unis

 |  | 273 mots
Lecture 1 min.
Calculé par l'Institut of supply management (ISM), l'indice composite d'activité du secteur des services aux Etats-Unis a nettement progressé en août et s'élève à 65 contre 60,5 en juillet. Il dépasse largement les estimations préalables des économistes qui avaient tablé sur un indice à 61,3. Un indice supérieur à 50 indique une expansion de l'activité.Dans le détail, la composante des nouvelles commandes progresse, passant de 61,9 à 65,8. Celle de l'emploi s'inscrit également en nette hausse. Elle progresse de 56,2 à 59,6 sur la période. Quant à celle des prix payés, elle recule de 70,3 à 67,1, une évolution étonnante compte tenu de la hausse actuelle des prix du pétrole. "Ces statistiques doivent toutefois être appréhendées avec précaution car elles ne prennent pas en compte les dégâts occasionnés par le cyclone Katrina dans le sud des Etats-Unis", précise Marie-Pierre Ripert chez Ixis CIB."La forte hausse du prix du pétrole au cours du mois d'août, associée aux effets de l'ouragan Katrina, nous amènent à réviser en baisse nos prévisions de croissance pour le second semestre 2005 (à 3,5% et 2,4% respectivement aux troisième et quatrième trimestres, contre +4,1% et +3,3% précédemment) et à 2,9% pour 2006 (contre 3,4%)", explique l'économiste."Si les effets directs de l'ouragan Katrina liés à l'arrêt de l'activité économique seront vraisemblablement compensés à moyen terme par les dépenses de reconstruction, l'impact de Katrina sur l'économie américaine passera surtout par son effet haussier sur le prix du pétrole", précise Marie-Pierre Ripert qui table sur un prix moyen du baril à 71,3 dollars au quatrième trimestre, contre 52 dollars dans ses prévisions précédentes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :