La production industrielle européenne revigorée

 |   |  312  mots
Après un mois de juillet atone en progression de 0,1%, la production industrielle dans la zone euro a repris de la vigueur en août. Selon les chiffres corrigés des variations saisonnières de l'Office européen des statistiques Eurostat, la production industrielle a gagné 0,8% en août par rapport à juillet, soit 2,6% sur un an par rapport à la même période l'an dernier. Le consensus d'analystes recueilli par BNP Paribas tablait sur une progression de 0,1% seulement. Dans l'ensemble de l'Union des 25, l'indice a progressé de 0,3% sur un mois et de 1,7% sur un an. L'amélioration du mois d'août est surtout attribuable à la production des biens intermédiaires, en hausse de 2,3%, et des biens de consommation non durables, en augmentation de 1,2%. "La hausse de la production des biens intermédiaires, située en amont de la production, est de bon augure pour la suite", souligne Luigi Speranza, chez BNP Paribas. En revanche, les biens d'investissement ont accusé une baisse de 0,1%, de même que le secteur de l'énergie qui a chuté de 2,3%. Sur le registre des performances nationales, ce sont la Lituanie (+6,6%), l'Irlande (+3,6%), la Grèce (+1,9%) et le Portugal (+1,9%) qui ont tiré la croissance de la production. Du côté des mauvaises performances, l'Estonie (-4,4%), la Suède (-3,0%), la République tchèque (-2,6%), le Danemark et la Finlande (tous les deux -2,5%) se sont particulièrement distingués. Première économie européenne, l'Allemagne reste convalescente avec une baisse de 1,8%, tandis que le Royaume-Uni a décliné de 0,9%. Enfin, la France et l'Italie ont affiché des hausses respectives de 0,8% et 1,3%. Malgré les fragilités persistantes, notamment en Allemagne, une reprise de l'activité au deuxième semestre semble se dessiner. Reste à espérer que le recul de l'euro - à un plus bas depuis trois mois face au dollar ce matin - soutiendra cette tendance en facilitant les exportations.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :