Pascal Lamy seul dans la course pour diriger l'OMC

 |  | 218 mots
Lecture 1 min.
Les dés sont jetés. Le français Pascal Lamy devrait prendre la direction de l'Organisation mondiale du commerce le premier septembre prochain et succéder au thaïlandais Supachai Panitchpadki.Au terme de quatre jours de négociations entre les 148 membres de l'OMC, la victoire de l'ancien commissaire européen au Commerce est en effet assurée après le retrait, en début d'après-midi, de son seul et unique concurrent, l'uruguayen Carlos Perez del Castillo. Celui-ci a d'ailleurs félicité Pascal Lamy pour sa victoire, bien avant que la nomination de ce dernier ne soit officialisée.Le représentant uruguayen n'est d'ailleurs pas le seul à se réjouir de la nomination toujours "officieuse" de Pascal Lamy. La Commission européenne s'est félicitée en tout début d'après-midi que son ancien collaborateur ait été "recommandé" au poste de directeur général de l'OMC, estimant qu'il était "qualifié comme personne" pour diriger cette organisation. La tâche du Français sera rude à la tête de l'OMC. Comme il le confiait dans les colonnes de La Tribune ce lundi (voir ci-contre), ses deux principales priorités seront la conclusion du cycle de négociations commerciales de Doha et une meilleure coordination entre l'OMC, le FMI et la Banque mondiale. Vaste programme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :