L'activité manufacturière reste soutenue outre-Atlantique

 |  | 211 mots
Lecture 1 min.
Dans la foulée de statistiques satisfaisantes sur la croissance (lire ci-contre), l'Institut of supply management (ISM) - c'est à dire le groupement national des directeurs d'achats des entreprises du secteur -, annonce une accélération de l'activité manufacturière en juillet aux Etats-Unis.En effet, pour le deuxième mois consécutif, l'indice composite d'activité du secteur industriel calculé par l'ISM a progressé à 56,6 en juillet contre 53,8 en juin. Une statistique nettement au dessus des attentes des économistes. Ceux-ci tablaient sur un indice à 54,1. "La flambée récente des cours du pétrole a donc eu peu d'impact sur l'activité industrielle", commente Marie-Pierre Ripert chez Ixis CIB La barre des 50, qui témoigne d'une expansion du secteur manufacturier, est à nouveau franchie et ce, pour le vingt-sixième mois d'affilée.Parmi les nombreuses composantes de cet indice, on peut noter la nette progression de la production de 55,6 à 61,2 et des nouvelles commandes, de 57,2 à 60,6. La croissance américaine ne semble pas donner de signes d'essouflement à l'orée du second semestre. Quant à la composante de l'emploi, elle progresse également, de 49,9 à 53,2. Une statistique surprenante étant donné que le secteur manufacturier détruit quasi systématiquement des emplois chaque mois. "Cette augmentation de la composante de l'emploi est donc à prendre avec des pincettes", estime Marie-Pierre Ripert.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :