Recul de l'indice ISM manufacturier en mai

 |  | 181 mots
Lecture 1 min.
Alors que l'indice de confiance publié hier par le Conference Board au mois de mai indiquait un rebond du moral des ménages américains (voir ci-contre), celui calculé par l'Institute of Supply Management, qui donne des indications sur la façon dont les directeurs d'achats dans l'industrie envisagent l'avenir, recule nettement sur la même période.En effet, l'indice composite d'activité du secteur industriel est passé de 53,3 à 51,4 entre avril et mai, reculant à un niveau inférieur à celui anticipé par les économistes. Ceux-ci tablaient en effet sur un indice à 52,2. Avec cette contraction, l'indice ISM manufacturier touche un plus bas depuis les 50,4 observés en juin 2003. Toutefois, il se situe pour le vingt-quatrième mois consécutif au-dessus de 50, ce qui est sans précédent depuis 16 ans. Pour mémoire, un indice au dessus de la barre des 50 indique une expansion de l'activité."En dépit de ce ralentissement de l'activité, le dynamisme de l'activité industrielle n'est pas encore mis en défaut", constate ainsi Marie-Pierre Ripert chez Ixis CIB. Contrairement à ce que l'on peut constater en France (voir ci-contre).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :