Timide hausse des commandes de biens durables aux Etats-Unis

 |  | 241 mots
Fortement impactées par deux secteurs très volatils, l'automobile et l'aéronautique, les commandes de biens durables aux Etats-Unis réservent souvent des surprise. Selon le département du Commerce, les commandes de biens durables - biens dont la durée de vie est d'au moins trois ans - ont progressé de 0,3% en février, essentiellement stimulées par l'aéronautique civile et militaire. Une statistique qui déçoit les économistes, ceux-ci ayant prévu une hausse de 1%, et qui n'efface pas le repli de 1,1% - initialement annoncé de 1,3% puis révisé - enregistré en janvier dernier. Cette performance décevante est à mettre sur le compte d'une activité en retrait dans les secteurs de l'automobile, des équipements électriques et des machines-outils. Cette timide progression est essentiellement due au bon comportement de l'activité dans le secteur des transports aériens. Les commandes d'avions civils ont bondi de 32,1% le mois dernier, après un recul équivalent en janvier. Cette correction était largement attendue après la commande de Ryanair auprès de Boeing, dont le montant s'élève à 4,6 milliards de dollars (voir ci-contre). Les commandes d'avions militaires sont également en nette hausse (+11,3%) en février. "En dépit du repli constaté en février (-2,1%), les commandes de biens durables hors aéronautique et défense, qui ont été révisées à la hausse, de +2,9% à 4,4% en janvier, devraient progresser à un rythme soutenu au premier trimestre", estime Marie-Pierre Ripert chez Ixis CIB.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :