Hewlett Packard dépasse les attentes des analystes

 |   |  370  mots
Hewlett-Packard (HP), le numero un mondial des imprimantes et deuxième fabricant d'ordinateurs personnels derrière Dell, a enregistré un résultat net de 73 millions de dollars en chute de 88% par rapport à la même période l'an dernier. Mais ce résultat a été amputé par le coût du rapatriement de 14,5 milliards de dollars de bénéfices de l'étranger et taxé par les autorités américaines. Hors exceptionnel en revanche, le résultat net du groupe progresse de 46% à 1,1 milliard de dollars.Ce chiffre dépasse les attentes des analystes qui tablaient sur un BPA de 31 cents alors qu'hors exceptionnel il s'établit à 36 cents.Le résultat d'exploitation du groupe dirigé par Mark Hurd s'est élevé à 913 millions de dollars en progression de 39% par rapport à l'an dernier. Sur le trimestre, la marge d'exploitation s'inscrit en hausse, passant de 3,5% l'an dernier à 4,4%. Le groupe américain a réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 10% à 20,8 milliards de dollars, au troisième trimestre de son exercice. Hors effet de change, l'activité a augmenté de 7% au cours du trimestre.Les ventes aux Etats-Unis ont crû de 8% à 9 milliards de dollars, pendant que la région Europe, Moyen Orient, Afrique a réalisé un chiffre d'affaires de 8,2 milliards en hausse de 10%. Mais l'Asie a réussi à être séduite par HP, puisque les ventes dans la région ont augmenté de 15% à 3,5 milliards de dollars.Contrairement à son concurrent Dell, les ventes d'ordinateurs personnels ont continué leur hausse et enregistrent sur le trimestre un résultat opérationnel de 163 millions de dollars contre 23 millions un an plus tôt. En revanche les imprimantes, produit d'appel du groupe, ont vu leur bénéfice d'exploitation baisser de 7% à 771 millions de dollars. A noter que la division des ordinateurs de bureaux est sorti du rouge, ayant enregistré un résultat d'exploitation de 150 millions de dollars contre une perte de 211 millions il y a un an.Ces bons chiffres contrastent avec ceux publiés par Dell la semaine dernière (voir ci-contre). Ce dernier avait vu son résultat d'exploitation augmenter moins vite que prévu, en dépit de nombreux rabais sur les prix de ses ordinateurs portables.Le titre s'envole de 10% à 26,07 dollars à la mi-séance à Wall Street.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :