Iliad confirme sa place de leader des opérateurs alternatifs

Internet continue de profiter à Iliad. La maison mère du fournisseur d'accès Internet Free ne cesse de voir ses résultats s'améliorer, tandis qu'elle poursuit son développement, notamment par acquisitions.Ainis au premier semestre, le groupe a connu une croissance opérationnelle et financière importante. Le dégroupage de la boucle locale et l'augmentation du nombre d'abonnés à la Freebox utilisant des services à valeur ajoutée ont permis au groupe de réaliser un semestre qui confirme sa position de leader des opérateurs alternatifs.Ainsi, le chiffre d'affaires sur la période s'est élevé à 337,8 millions d'euros, en hausse de 52% par rapport à l'année précédente. Internet reste le principal contributeur de l'ensemble du groupe, les revenus de ce secteur ayant atteint 260 millions sur le semestre. L'offre de services payants pour les abonnés de Free porte ses fruits, accompagnée par une augmentation du parc d'abonnés, dont plus de 90% sont désormais en ADSL. Par ailleurs, en dépit du développement de la téléphonie sur Internet, le chiffre d'affaires de cette activité est resté stable à 72,4 millions d'euros.Le résultat opérationnel avant amortissement (ROAA) s'est inscrit en hausse de 104,5% à 95 millions d'euros, la marge opérationnelle dépassant désormais 28%. Là encore, Internet a porté la croissance du ROAA, la marge opérationnelle de ce seul secteur s'établissant à 32%. En revanche, la téléphonie a été impactée par une baisse des dépenses publicitaires, le ROAA de ce secteur ayant progressé de 38,8% à 12 millions d'euros.Le résultat net du groupe a été impacté par une perte financière de 2,3 millions d'euros. Malgré cela, le résultat net progresse fortement à 24 millions d'euros.Le groupe a par ailleurs annoncé lundi l'acquisition du premier groupe ayant une licence WiMax, Altitude Télécom, dont le chiffre d'affaires atteint près de 15 millions d'euros.Enfin, Iliad a confirmé ses objectifs pour l'ensemble de l'année. Le groupe compte dépasser le cap des 1,5 million d'abonnés ADSL contre 1,31 million au 30 juin 2005. Par ailleurs, Iliad souhaite dépasser 70% d'abonnés dégroupés et atteindre l'équilibre du free cash-flow au cours du second semestre 2005.Le titre clôture en baisse de 1,80% à 37,75 euros après que l'action ait fini en hausse de 7,7% dans l'attente des résultats hier.
En direct dès 8h30 - Une époque formidable

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.