Contrat majeur pour Thomson dans le cinéma numérique outre-Atlantique

Un Français à Hollywood. Thomson, le groupe français d'électronique, a annoncé ce matin avoir signé plusieurs accords dans le cinéma américain, en vue d'un déploiement des systèmes de cinéma numérique en Amérique du Nord.Le groupe devrait équiper les salles en technologie numérique et a déjà signé des accords avec quatre grands studios américains: DreamWorks, Sony Pictures, Universal Pictures et Warner Bros. Le groupe est en train de finaliser ses négociations avec les autres studios que sont la Twentieth Century Fox, New Line Cinema et The Weinstein Company. De leur côté et dans le cadre de ces contrats à long terme, les studios s'engagent à distribuer des films numériques sur l'ensemble du territoire des Etats-Unis et du Canada.La première étape prévoit la mise en place, sur trois à quatre ans, d'un système de projection numérique dans 5.000 salles, sur des écrans répondant aux normes DCI (Digital Cinema Initiative). Le déploiement se fera ensuite en plusieurs phases et comprendra l'équipement en numérique au final d'au moins 15.000 salles aux Etats-Unis et au Canada au cours des dix ans à venir.Le groupe français espère dégager un chiffre d'affaires de près de 1,5 milliard de dollars dans les dix prochaines années, en installant près de 15.000 écrans. Le directeur financier a précisé que le coût de chaque écran devrait s'élever entre 90.000 et 100.000 dollars.Les investisseurs se montrent hésitants face à ces annonces. Après une hausse sensible en début de matinée, le titre Thomson cède 0,18%, à 16,48 euros, en fin de séance.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.