Thomson enregistre de lourdes pertes au premier semestre

Thomson essuie les pertes dues à son recentrage stratégique. Le groupe d'électronique a multiplié sa perte nette par 2,4 à 462 millions d'euros au premier semestre contre une perte de 191 millions d'euros l'an passé.A l'origine de cette lourde perte, les charges dues à la sortie des activités "tubes" de Thomson. Le groupe a en effet décidé de sortir de l'activité tubes cathodiques, en déclin irrémédiable en raison du développement des écrans plats. Thomson a désormais axé sa stratégie vers les équipements et les services aux groupes audiovisuels. Ce recentrage coûte cher à Thomson qui a déjà provisionné 780 millions d'euros pour ce retrait lors de son exercice 2004.Fin juin, le groupe avait conclu un accord définitif pour la cession de son activité déficitaire de tubes cathodiques en Chine, au Mexique et en Pologne au groupe indien Videocon, achevant ainsi son recentrage. De plus, Thomson a signé "les accords définitifs concernant les transferts des activités marketing et ventes TV à TTE". Ces retraits des activités non-stratégiques ont représenté une perte totale de 517 millions d'euros.Toutefois, les activités stratégiques Média & Entertainment sur lesquelles Thomson s'est recentré ont vu leurs bénéfices progresser de 25% à 65 millions d'euros. Le chiffre d'affaires de ces activités progresse de 12% à taux de change constant pour s'établir à 2,85 milliards d'euros. Les ventes augmentent de 11 % à périmètre comparable.Frank Dangeard, le successeur de Thierry Breton à la tête du groupe s'est félicité que les "activités Média & Entertainment" aient atteint les résultats prévus pour le premier semestre 2005". Il a par ailleurs déclaré que Thomson aurait "un bon deuxième semestre 2005".Cet optimisme ne suffit pas à réchauffer le marché. Dans les premiers échanges, le titre a clôturé en recul de 2,88% à 18,87 euros à la bourse de Paris.Accord pour l'acquisition de PRN Thomson a conclu un accord définitif pour l'acquisition de la société américaine PRN Corporation, spécialisée dans les réseaux de publicité par écran sur le lieu de vente, pour "environ 285 millions de dollars" (237,5 millions d'euros). La finalisation de cette acquisition est prévue au quatrième trimestre et devrait être positif pour le bénéfice par action "dès 2006".
En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.