Les litiges plombent les comptes de Time Warner

Les poursuites judiciaires continuent à peser sur les comptes des grandes sociétés américaines, comme le montrent les chiffres publiés par le leader mondial des médias, Time Warner. Le groupe a annoncé aujourd'hui une perte nette de 321 millions de dollars au titre du deuxième trimestre 2005, contre un bénéfice net de 777 millions un an plus tôt.La chute brutale de ces résultats vient de provisions importantes réalisées afin de faire face aux risques judiciaires et qui se montent ce trimestre à 3 milliards de dollars. Sur ce montant, 2,4 milliards de dollars iront directement dans un fonds, constitué dans le cadre du règlement à l'amiable d'un conflit qui opposait un ensemble d'actionnaires et le groupe de médias. Cette plainte en nom collectif avait été lancée après la méga fusion AOL-Time Warner fin 2001, accusant l'acquéreur de manipulations dans les comptes d'AOL. Dans le cadre de cette plainte, Time Warner avait déjà accepté en mars dernier de verser 300 millions de dollars pour mettre fin aux poursuites engagées par l'autorité de marché américaine.Par ailleurs, 600 millions de dollars ont été provisionnés ce trimestre pour anticiper d'éventuelles plaintes.Au deuxième trimestre le groupe enregistre ainsi une perte opérationnelle de 1,2 milliard de dollars contre un résultat d'exploitation de 1,8 milliard un an plus tôt. Par ailleurs, les revenus du groupe ont perdu 1% sur l'année, s'établissant au deuxième trimestre 2005 à 10,7 milliards de dollars. Cette contre performance vient du déclin "attendu" dans les activités internet, via AOL et celui de la branche films. En revanche les autres activités du groupe ont tenu le cap, principalement dans la filiale câbles.Enfin, Time Warner a annoncé un programme de rachat d'actions pour 5 milliards de dollars dans les deux prochaines années.En tout état de cause, le groupe de média a réaffirmé ses objectifs de croissance de 6 à 9% de son résultat d'exploitation sur l'exercice plein, en comparaison des 9,9 milliards de dollars dégagés en 2004.A mi scéance, le titre recule de 1,78% à 17,11 dollars, à New York.
En direct dès 8h30 - Une époque formidable

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.