Nintendo mise sur l'interactivité de ses jeux

Nintendo entame sa révolution, du même nom que sa prochaine console de jeu. Dévoilée en mai dernier, la "Revolution" va donner l'occasion aux joueurs de passer à l'action dans les jeux. Ce matin, Nintendo a dévoilé sa dernière trouvaille qui devrait transformer la façon de jouer des "gamers".En effet, s'est ouvert, ce matin, le 15ème salon international du jeu vidéo, le Tokyo Game Show, qui réunit tous les grands fabricants mondiaux du jeu vidéo et qui surtout permet aux joueurs et autres passionnés de découvrir les dernières nouveautés du secteur. Ainsi, Nintendo a dévoilé une télécommande qui permet au joueur d'être actif et de faire évoluer le jeu selon ses volontés. Présentée comme une télécommande de télévision, la manette peut être maniée comme un baton. Elle permet de transmettre des signaux à la console pour actionner le jeu par infrarouge. Mais elle est aussi capable de reconnaître les mouvements dans l'espace.Agité soit comme une épée ou encore comme une batte de baseball, le joueur peut controler le personnage ou les éléments du jeu. Ce dernier devient ainsi "plus intuitif et plus réel", selon Satoru Iwata, directeur général de Nintendo.Nintendo, qui a créé des personnages mythiques dans les jeux vidéos comme Mario, Donkey Kong ou les Pokémon souhaite ainsi conquérir un nombre important de joueurs. C'est d'ailleurs sa nouvelle ambition : miser sur les jeux et non pas sur la console en elle même. D'ailleurs, Nintendo ne cache pas vouloir "créer un nouveau standard de jeu".En fait, le fabricant nippon fait un retour dans son métier d'origine, les jeux à proprement parler. D'ailleurs, les meilleurs ventes du groupe sont les jeux à personnages connus. Le dernier en date, Nintendogs, vendu sur Nintendo DS, met en scène des chiots que l'on doit éduquer. Le jeu rencontre un vrai succès, car il est là encore interactif. Par ailleurs, l'entreprise japonaise qui est aussi créateur de jouets, devrait décliner une partie de ceux-ci en jeux.Nintendo parie donc sur les jeux et l'implication des joueurs dans celui-ci. Déjà, la stratégie qui consiste à s'interesser au joueur et à son rôle a déjà fait recette pour Nintendo. Ce dernier n'a pas enregistré de pertes depuis le lancement d'un système dédié au divertissement (Nintendo Entertainement System) en 1985.Quant aux consoles, Nintendo qui était le seul à commercialisé des consoles de poche, a vu arriver récemment la PSP de Sony sur son marché. Mais là encore, Nintendo avait préparer sa réplique et décidait de lancer la GameBoy Micro qui mesure 10 centimètres.Bref, la lutte des consoles a commencé et la différence se fera notamment par la mise en avant du joueurs et la qualité des jeux, plus que sur la console elle-même.Guerre avortée entre PS3 et Xbox 360 à TokyoA l'ouverture du Tokyo Game Show, ce matin, les yeux étaient rivés sur la compétition qui allait se jouer entre la Xbox360 de Microsoft et la Playstation 3 de Sony. Le salon de Tokyo est la dernière occasion pour les deux entreprises de présenter leurs consoles. A la surprise générale, la PS3 était absente ! Seule consolation pour les fans de la PS, une présentation sous vitrine de la console et les jeux qui iront avec. En revanche, les joueurs pourront tester la Xbox 360. Un avantage non négligeable pour Microsoft qui rêve de conquérir le Japon.
En direct dès 8h30 - Une époque formidable

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.