Levée de bouclier contre le rapprochement d'Axel Springer et de ProsiebenSat

Le rapprochement entre l'éditeur allemand Axel Springer et la chaîne de télévision ProSiebenSat soulève de nombreuses critiques. Alors que le nouveau groupe deviendra le numéro un allemand des médias, cette position provoque des inquiétudes de la part de la presse et de la classe politique.En effet, la fusion va créer une "grande puissance des médias à la fois sur le plan éditorial et sur les marchés publicitaires", a déclaré dans un interview Michael Grabner, le patron du groupe de presse Holtzbrinck, qui édite les quotidiens Zeit et Handelsblatt. "Ce n'est pas seulement un problème pour nous mais pour toute la branche des médias" a-t-il ajouté. Du coup, le groupe de presse Holtzbrinck (Zeit, Handelsblatt) a indiqué qu'il allait faire valoir auprès de l'Office anti-cartel son opposition à l'opération.La large position de leader du nouveau groupe soulève également des réactions du côté des partis politiques de gauche. "C'est une concentration de pouvoir très contestable dans une maison d'édition (Axel Springer) très conservatrice", a déclaré Ludwig Stiegler, vice-président du groupe parlementaire des sociaux-démocrates. Axel Springer est le premier éditeur allemand, notamment grâce au quotidien à grande diffusion Bild. De son côté, les chaînes de ProsiebenSat détiennent 30% des parts de marchés outre-Rhin.Par ailleurs, les organisations de journalistes ont déjà fait part de leur inquiétude vis-à-vis de la diversité d'opinion dans le nouveau groupe.Vendredi dernier, Axel Springer a en effet indiqué qu'il allait racheter la totalité de ProSiebenSat 1 pour 4,1 milliards d'euros (voir ci-contre). Les deux groupes ont vocation à fusionner. Le nouveau groupe devrait afficher un chiffre d'affaires d'environ 4 milliards d'euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.