Apple pulvérise tous les pronostics

Epoustouflant: les performances affichées hier soir par Apple au titre du premier trimestre de son exercice (s'achevant le 25 décembre dernier) ont pulvérisé les attentes les plus optimistes. Propulsé par le succès planétaire du lecteur de musique iPod, le fabricant à la pomme a vu ses bénéfices multipliés par plus de quatre sur un an. Elément le plus spectaculaire de ces résultats: pour la première fois, il apparaît que le phénomène de mode qui entoure le baladeur musical suscite un effet d'entraînement sur les ventes d'ordinateurs Apple.Au cours du trimestre écoulé, le groupe de Steve Jobs a donc enregistré un bénéfice net de 295 millions de dollars, soit 70 cents par action. Un an plus tôt, le chiffre était de 63 millions (17 cents). Des chiffres qui ont stupéfait les analystes. Ces derniers s'attendaient certes à une forte augmentation, mais les plus optimistes, selon Reuters, misaient sur un bénéfice de 55 cents par titre...C'est l'envolée du chiffre d'affaires qui est à l'origine de ces performances. Les ventes du groupe se sont établies à 3,49 milliards de dollars sur le trimestre, en hausse de 74%. Une progression nettement supérieure aux 42% prévus par le groupe lui-même.Premier facteur de succès: les ventes d'iPod, bien entendu. Le succès de ce lecteur de musique numérique ne fait que s'amplifier de mois en mois. Devenu un véritable phénomène de mode dans le monde entier, l'iPod s'est vendu au trimestre dernier à 4,58 millions d'exemplaires, soit environ sept fois plus qu'un an plus tôt. Au total, plus de 10 millions d'iPod ont désormais été vendus. Au dernier trimestre, les ventes d'iPod ont représenté 35% du chiffre d'affaires d'Apple, contre 13% un an plus tôt. Mais cette locomotive a commencé à clairement tirer le reste des wagons du groupe, à savoir les ordinateurs qui constituent son fonds de commerce. Sur le trimestre en revue, les ventes de Macs ont en effet bondi de 26% pour s'élever à 1,61 milliard de dollars.Autrement dit, Apple commence à bénéficier de l'"effet halo" de l'iPod: le succès du baladeur numérique amène des consommateurs à se tourner vers les ordinateurs du groupe. L'iPod deviendrait ainsi petit à petit le moyen pour Apple de se réimposer sur le marché des ordinateurs personnels, sur lequel il ne détient plus qu'une part de marché symbolique d'environ 2%. C'est très clairement dans cette optique de reconquête du grand public et de séduction des utilisateurs des omniprésents PC sous Windows qu'Apple vient de lancer une nouvelle gamme de produits bon marché: un Mac mini, tout petit ordinateur vendu sans écran ni clavier pour 499 dollars, et un iPod Shuffle, version allégée de son baladeur vendue à partir de 99 dollars.Bonnes nouvelles également pour les autres activités du groupe: le réseau de boutiques Apple - 95 magasins - a vu ses résultats passer en un an de 4 à 5,9 millions de dollars. Le groupe compte porter le nombre de ses boutiques à 125 durant l'exercice en cours. Quant au service de vente de musique en ligne destiné à fournir les iPod en musique numérique, il vend actuellement 1,25 million de chansons par jour et prévoit de réaliser un chiffre d'affaires de 400 millions de dollars cette année. Steve Jobs, le patron du groupe, a en tout cas pleine confiance dans les perspectives ouvertes par sa nouvelle stratégie grand public. Le groupe a formulé des prévisions très optimistes pour le trimestre en cours: hausse de 52% des ventes sur un an, bénéfice par action de 40 cents contre 12 cents un an plus tôt. Des chiffres là encore supérieurs aux attentes, puisque le consensus des analystes pour ce trimestre portait, selon Bloomberg, sur un bénéfice par action de 33 cents.Face à ce déluge de bonnes nouvelles, l'action Apple réagit fortement ce jeudi sur le marché américain: en fin de matinée à Wall Street, elle bondit de 9,36% à 71,59 dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.