Smoby veut jouer dans la cour des grands

 |  | 219 mots
Lecture 1 min.
Smoby Majorette poursuit sa croissance offensive. Le numéro un français du jouet, qui s'est constitué à grands coups d'acquisitions depuis les années soixante, est en passe de racheter son concurrent Berchet, numéro deux du secteur, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 135 millions d'euros en 2004.Cette acquisition, si elle aboutit après un audit de la société cible, devrait permettre à Smoby de devenir un acteur mondial du jouet. "Dans un environnement mondial économique et financier en mutation rapide, on assiste à un large mouvement de concentration aussi bien chez les distributeurs que chez les producteurs", explique Smoby, pour lequel "cette reprise renforce la stratégie de Smoby Majorette dans la constitution d'un groupe de taille mondiale dans le secteur du jouet".Smoby, qui a enregistré en 2004-2005 (exercice clos en mars) un chiffre d'affaires de 291,2 millions d'euros, en hausse de 6,75% d'une année sur l'autre, visera en effet les 500 millions d'euros de chiffre d'affaires et donnera naissance au numéro deux européen de cette industrie.Cette nouvelle initiative s'inscrit dans une série d'opérations de croissance externe réalisées par Smoby depuis les années quatre-vingt-dix. Le groupe a ainsi racheté, en 2003, le groupe Majorette. Ce qui lui a permis d'entrer dans le hit-parade des dix plus grands groupes de jouets mondiaux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :