"Malgré l'OPA, on ne sait toujours pas combien vaut Marionnaud"

 |  | 568 mots
Lecture 3 min.
latribune.fr- Pensez-vous que l'OPA d'AS Watson sur Marionnaud est une bonne chose?Colette Neuville- Cette offre sauve la société d'un destin qui aurait pu être bien pire ! En effet, il y a encore une semaine, les banques demandaient un audit, les salariés avaient déclenché une procédure d'alerte et demandaient une expertise comptable. Enfin, deux mandataires ad hoc avaient été désignés pour la restructuration de la dette du groupe. Certains avaient peur d'un dépôt de bilan. En somme, cette opération est inespérée au vu des circonstances. Mais cette offre prouve que la situation de Marionnaud n'était pas aussi catastrophique que cela...Le prix proposé, à 21,80 euros, vous semble-t-il dans ce cas satisfaisant?C'est encore très difficile à déterminer. Car, en raison des problèmes comptables rencontrés par Marionnaud, on ne sait toujours pas combien vaut exactement la société. Reste que certains analystes estiment que sa valeur économique est plus proche de 10 euros que de 21,80 euros... Ce qui plaide en faveur d'un apport à l'offre. En revanche, AS Watson estime qu'il fait une bonne affaire parce qu'il va réaliser des synergies. Or, pour les actionnaires, cela signifie peut-être qu'il vaut mieux rester dans la société afin de profiter de la création de valeur à venir... Mais il est impossible de se prononcer tant qu'on ne sait pas si l'initiateur a l'intention, ou non, de procéder à une augmentation de capital massive de Marionnaud après l'opération de rachat, pour rembourser sa dette et lui donner de nouveaux moyens de se développer. N'oublions pas que des autorisations ont été données lors de la dernière assemblée générale de procéder à une augmentation de capital très dilutive (environ 9 millions d'actions) avec ou sans droit préférentiel de souscription. Cela aurait un impact important sur la valorisation de l'action. Sur ce point, qui est essentiel, il faudra probablement attendre la publication de la note d'information visée par l'AMF.Prévoyez-vous des actions en justice au sujet des comptes de Marionnaud, malgré l'OPA?L'OPA n'efface pas le problème des comptes du groupe. On nous dit que l'offre valorise Marionnaud au même prix qu'avant ses difficultés et qu'ainsi les actionnaires n'ont pas subi de préjudice... C'est faux ! Les erreurs comptables démontrent que les marges du groupe sont en fait inférieures à celles sur lesquelles les actionnaires se sont basés pour acheter le titre. Certains actionnaires ont ainsi acheté l'action jusqu'à 40 ou 50 euros, voire davantage. Par ailleurs, d'autres actionnaires, qui ont pris peur à la suite de l'annonce des erreurs comptables, ont vendu leurs titres entre 14 et 21 euros... Ainsi, quel que soit le cas de figure, les actionnaires ont bel et bien subi un préjudice, ce qui est un motif suffisant pour demander réparation.Demander réparation ne risque-t-il pas de contrarier l'OPA?Non, car c'est aux commissaires aux comptes ainsi qu'aux dirigeants de la société que nous souhaitons demander réparation et non à la société elle-même. La société ne devrait pas être concernée par ces demandes. Nous sommes en train de réunir les premiers éléments du dossier à la demande d'actionnaires individuels et d'un fonds d'investissement américain. Mais il nous faut constituer un pool un peu plus large d'actionnaires pour disposer des moyens nécessaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :