Soitec bondit en Bourse après ses résultats

 |  | 452 mots
Lecture 2 min.
Si les valeurs technologiques ont fait trembler les marchés hier, à l'inverse le groupe de semi-conducteurs Soitec rassure. Comme en témoigne la hausse du titre du spécialiste du silicium sur isolant pour l'industrie micro-électronique, au lendemain de la publication de son chiffre d'affaires annuel. Son titre progresse ainsi de 3,17% à 8,14 euros en fin de séance, affichant l'une des plus fortes hausses du SRD.Et pour cause. Soitec a publié un chiffre d'affaires pour le quatrième trimestre 2004-2005 (à fin mars) de 40,6 millions d'euros, en progression de 56% par rapport à l'année précédente. Sur l'ensemble de l'année, le chiffre d'affaires du groupe s'est accru de 57,6% à 138,9 millions d'euros, "en dépit d'une baisse de la parité dollar/euro de 5,1% sur la même période", selon Soitec. "Au cours du quatrième trimestre, les ventes totales de plaques ont atteint 39,1 millions d'euros, enregistrant une croissance séquentielle de 29,4% ou de 33,1% à taux de change constant par rapport au troisième trimestre", explique en outre le groupe dans un communiqué. Par ailleurs, le groupe, qui publiera ses résultats annuels de l'exercice 2004-2005 le 18 mai 2005 après la clôture de la Bourse, annonce d'ores et déjà une amélioration de son résultat opérationnel, hors bénéfice non récurrent, au second semestre 2004-2005. "Le groupe est confiant sur sa capacité à dépasser sa prévision précédente en dépit d'une baisse supplémentaire de 6,4% de la parité dollar/euro sur le second semestre par rapport aux six premiers mois de l'exercice", explique Soitec, qui ajoute : "sur l'ensemble de l'exercice, le résultat opérationnel sera donc très significativement amélioré par rapport à l'exercice fiscal précédent pour ressortir à une perte inférieure à 1 million d'euros contre une perte de l'ordre de 28 millions d'euros." De son côté, la société de Bourse ETC Pollak Prebon tablait sur une perte opérationnelle de 5 millions d'euros.Dans l'ensemble, ces annonces ont de quoi rassurer les marchés. D'autant que le groupe prévoit pour son exercice 2005-2006 une croissance de ses ventes de plaques supérieure à la croissance du marché, estimée à 40%. En effet, Soitec devrait profiter de la hausse de la demande dans les marchés de grande consommation (consoles de jeux, télévision haute définition, systèmes électroniques embarqués dans les automobiles)."Les matériaux SOI apparaissent de plus en plus incontournables dans l'industrie du semi-conducteur. Leur utilisation croissante dans les produits grand public est en voie de se réaliser grâce à la capacité industrielle de Soitec de les fabriquer en très grande série à des coûts compétitifs", confirment les analystes d'Aurel Leven dans une note.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :