Restructuration radicale de Pfizer pour contrer les médicaments génériques

Pour le pharmacien Pfizer, 2005 sera une "année de transition". C'est ce que le groupe américain a annoncé, ce mardi, au marché, alors qu'il souffre de la concurrence de plus en plus tenace des médicaments génériques et d'une forte pression sur les prix.Ainsi, Pfizer annonce que son chiffre d'affaires restera stable cette année par rapport à 2004, à 52,5 milliards de dollars. De même, son bénéfice net devrait passer de 11,4 à 8,6 milliards de dollars. Par action, il devrait se situer à 2 dollars hors éléments exceptionnels. Une prévision prudente qui se situe dans le bas de la fourchette des analystes, qui tablaient pour leur part sur un bénéfice par action compris entre 1,99 et 2,35 dollars. "Nous espérons que notre performance rebondira rapidement à partir de 2006 et accélérera dès 2007", ajoute le groupe dans un communiqué.Reste que Pfizer se dit "très insatisfait des résultats attendus en 2005". Du coup, il lance un vaste plan de restructuration, qui sera mené d'ici à 2008. Le groupe souhaite ainsi pouvoir économiser 4 milliards de dollars par an à partir de cette date. Pour arriver à ce résultat, il devrait dépenser entre 5 et 6 milliards de dollars en frais de restructuration.Ce plan comprend l'achat de nouveaux produits et de nouvelles technologies ainsi que l'amélioration de la productivité du groupe. Pfizer ne donne pas de détail sur l'impact de ce plan en matière d'emploi.En Bourse, le titre progresse de 3,05% à 26,72 dollars, à la mi-séance à Wall Street.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.