Safran va céder les câbles d'énergie de Sagem Communication

 |  | 248 mots
Lecture 1 min.
Safran va à nouveau changer de périmètre. Le groupe d'électronique et de défense issu du rapprochement de Snecma et Sagem a reçu une "offre irrévocable" du groupe General Cable concernant le rachat de sa division câble, au sein de son activité Sagem Communication.Cette activité, axée sur le transport de l'énergie électrique, réalise un chiffre d'affaires annuel de 200 millions d'euros. Surtout, elle emploie 1.000 personnes en France, sur les sites de Montereau-Fault-Yonne (en Seine-et-Marne) et dans des agences situées à Malakoff, dans les Hauts-de-Seine.Cette opération "constitue une réelle opportunité pour l'activité câbles qui ne faisait pas partie des métiers centraux de Sagem Communication, d'assurer son développement dans le cadre d'un grand groupe international spécialisé dans ce secteur", explique Safran dans un communiqué. Le groupe ajoute que "pour Sagem Communication, il s'agit de se concentrer sur ses métiers actuels porteurs dans le domaine des télécommunications et qui intègrent un savoir-faire important en électronique".Ce désengagement, qui doit être finalisé au cours des prochains mois, fait suite à une acquisition de Safran dans le domaine des cartes à puces, en Allemagne, avec le groupe Orga. Surtout, il intervient alors que la CGT d'une des filiales de Safran, Aircelle, spécialisée dans les nacelles d'avion, a appelé ses salariés à manifester jeudi prochain devant l'hôtel Matignon pour protester contre la fermeture programmée d'une usine du groupe, située à Meudon (Hauts-de-Seine).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :